Astuces pour bien réussir vos guerilla tests UX
Céline Rouquié 13 mai 2016

Le meilleur moyen de mettre à l’épreuve votre produit, c’est encore de le tester auprès de votre cible. Mais les clients sont parfois frileux à l’idée de mettre en oeuvre ce type de démarche, pensant qu’elle va automatiquement générer des coûts importants. C’est le cas pour des tests en laboratoire sur un échantillon important d’utilisateurs, mais il existe des alternatives. Les guerilla tests en sont une.

Qu’est-ce-qu’un Guerilla test ?

Un guerilla test est un procédé de test utilisateurs qui consiste à aller à la rencontre des utilisateurs potentiels dans leur environnement pour leur faire tester votre produit/service et obtenir leurs impressions. Chez Akiani, c’est une méthode que nous mettons souvent en place dans le cadre de missions à petits budgets ou à très courtes échéances car nous pensons qu’il vaut mieux mettre en place un test sur un panel réduit de personnes que faire l’impasse sur cette méthode extrêmement profitable à un projet. Jakob Nielsen et Steve Krug, deux éminents spécialistes sur la question s’accordent d’ailleurs à dire qu’interroger 5 personnes suffit à détecter les problèmes les plus critiques de votre produit/service. Alors n’hésitez plus, faites des guerilla tests !

7 conseils pour bien mener un guerilla test

Afin de bien réussir ce type de test utilisateurs, voici quelques règles à observer :

  • Evaluez la durée du test. S’il dépasse 5 à 10 minutes, alors prévoyez une compensation pécuniaire ou un cadeau dont la valeur dépendra du temps investi (une collation, un goodies du client, une carte cadeau, etc.). L’utilisateur a une tolérance limitée pour les contributions gracieuses, il sera moins enclin à collaborer longtemps s’il ne reçoit rien en retour.
  • Ciblez le(s) lieu(x) où vous aurez le plus de chance de trouver les utilisateurs potentiels du service. Ce peut être en pleine rue, dans un café, etc.
  • La veille, écrivez et répétez un speech de présentation sur la raison de votre présence et de votre démarche en 3 phrases maximum. Ce sont elles qui vont déterminer si l’utilisateur répondra ou non à votre sollicitation. Mieux vaut donc être convaincant, surtout dans un environnement ou l’utilisateur peut partir à tout moment.
  • Mettez au point un protocole de tests en préparant des scénarios et des tâches à réaliser que vous proposerez aux utilisateurs. Imprimez-les et gardez-les sous les yeux pour ne pas biaiser vos tests en dénaturant le sens de vos consignes. Attention, il est parfois nécessaire d’adapter votre vocabulaire et/ou l’ordre de vos scénarios en fonction de la personne que vous abordez.
  • Faites une liste du matériel à ne pas oublier et vérifier que tout fonctionne avant de partir (y compris les connexions sur place, etc.).
  • Faites vous accompagner de quelqu’un qui prendra des notes sur le comportement et le ressenti de l’utilisateur. Si vous êtes seul lors de la manipulation, alors prévoyez un mode d’enregistrement afin de garder une trace des tests et de pouvoir les revoir à tête reposée. Cela permet de mettre en évidence des éléments que vous aurez peut être manqué dans le « feu de l’action ».
  • Filtrez les résultats obtenus en prenant en compte les biais contextuels (environnement bruyant, etc.) et comportementaux (intimidation, envie d’en terminer au plus vite, distraction, etc.).

Pourquoi faire appel à un professionnel pour mener un guerilla test ?

Les Guerilla tests vous semblent être à la portée de tout le monde et vous vous questionnez sur l’utilité de faire appel à un professionnel ? Il s’agit pourtant d’un exercice complexe qui demande une bonne dose d’expérience car le test parfait n’existe pas et qu’il faut savoir gérer l’imprévu : l’utilisateur en difficulté, les comportements négatifs, les problèmes techniques, l’environnement perturbateur, etc.
N’attendez pas non plus des retours clairs et limpides des utilisateurs, il faut les travailler pour qu’ils réussissent à verbaliser leur ressenti, leurs émotions, etc. Autant de savoir-faire qui découlent d’une expérience en la matière que l’équipe Akiani est toujours ravie de mettre au service de ses clients !

Céline Rouquié Bordeaux

Diplômée d’un Master en Design d’Interface, Céline a officié à la Mairie de Paris puis en agence Web avant de mettre au service d’Akiani sa double expertise en design d’interface (UI) et en expérience utilisateur (UX).

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *