Booster Day PSA 2017 : l’Usine du Futur
Charlotte Delcourt 18 octobre 2017
Le Booster Day PSA organisé par stand des différents démonstrateurs.

Cette année nous avons eu le grand plaisir d’être contacté par PSA afin de participer à leur Booster Day. Ce dernier s’est déroulé le 20 septembre à Poissy (Yvelines) au forum Armand Peugeot.

Pour sa deuxième année le groupe PSA organise son Booster Day consacré à l’usine du futur. En effet, l’an dernier, il avait réuni 70 partenaires et acteurs majeurs de l’innovation technologique. On compte parmi les partenaires des fournisseurs, intégrateurs, start-up, laboratoires et écoles, et institut de recherche et organismes publics. Cette année, 80 partenaires étaient présents, avec comme objectif de répondre aux défis de l’usine du futur, « challengés par PSA pour répondre aux problèmes rencontrés dans ses sites de production ».

Ce qui nous a marqué pendant cette journée.

L’événement s’articule autour de quatre grandes animations. Il y avait des stands dédiés aux start-ups, aux présentations de nouveaux projets européens, deux tables rondes traitant des usines PSA et du benchmark des différents modèles de performance et enfin des défis auxquels les démonstrateurs devaient répondre.

Organisés en consortium, les différents partenaires ont relevé 16 défis proposés par PSA. Cela en réalisant plus d’une quarantaine de démonstrateurs tournés vers des applications industrielles concrètes, autour de thèmes tels que l’assistance et la formation des opérateurs, le contrôle géométrique ou l’aspect des pièces, la production, ou encore la maintenance prédictive.

Nous avons constitué notre consortium avec MATVISIO et PHYSIP. MATVISIO est spécialiste dans la prévention des risques de troubles musculo squelettiques et PHYSIP dans l’électroencéphalogramme. Notre défi commun était l’évaluation des situations de travail des opérateurs dans les usines. Pour cela, nous avons présenté à PSA les outils que nous utiliserions pour travailler et accompagner l’arrivée de l’usine du futur.

Notre démonstrateur : permettre de coupler des mesures physiques et cognitives de façon simple et non intrusive.

Poster de MATVISIO, PHYSIP et Akiani pour ce Booster Day PSA.

Plus spécifiquement, notre consortium devait répondre aux besoins suivants :

  • Objectiver l’activité réelle sur des dimensions physiques et cognitives.
  • Caractériser les niveaux de contraintes des situations de travail et leur performance de façon dynamique pour cibler et prioriser l’amélioration continue.
  • Offrir une utilisation en temps réel sur les postes de travail sans gêner la production.
  • Permettre une autonomie complète aux opérationnelles pour l’installation et l’exploitation des données.

La perspective de PSA pour ce démonstrateur :

Aller plus loin sur les passerelles entre les outils pour enrichir l’objectivation des contraintes physiques et cognitives des situations de travail.

Ainsi lors du Booster Day, MATVISIO a exposé son outil de posturométrie et PHYSIP son casque évaluant l’EEG avec seulement deux électrodes (une belle prouesse quand on sait qu’habituellement, ce type d’outils en comportent jusqu’à 32!).

Akiani a présenté de son côté l’approche d’évaluation de l’activité par analyse de données eye tracking (oculométrie).

Photo prise lors du Booster Day avec l’Eye Tracking, le casque de PHYSIP et le squelette de MATVISIO sur une intervention sur un moteur.

De plus, le jour précédent le Booster Day PSA, nous avions équipé un opérateur en école de formation avec l’eye tracker. Il effectuait des tâches opérationnelles sur un banc de montage. Dans ce cas, l’eye tracking nous a permis de recueillir une logique descriptive des gestes de cet opérateur, comme le montre la vidéo suivante :

Ainsi cette solution permet entre autres d’améliorer la qualité des formations et de l’entraînement des opérateurs. Cela est rendu possible grâce à une analyse de la stratégie visuelle de l’opérateur au cours de son activité. Le but ? offrir un retour à l’opérateur et l’aider à objectiver ces dimensions qui contribuent à la conscience qu’il a de sa situation de travail, dans une tâche donnée.

Ce Booster Day fut un moment fort, tant par son format que par la richesse de partage de connaissances.

Il est clair que l’industrie française a un rôle à jouer pour améliorer notre quotidien. C’est donc à nous, expert en facteurs humains de concevoir les analyses de manière responsable et éthique pour apporter les clés nécessaires à ces futures évolutions.

Charlotte Delcourt
Charlotte Delcourt

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *