Coupe du monde 2014 et Facteurs Humains : CRM de l’équipe de football
Jean-Christophe Paris 4 juillet 2014

Comme promis lors du dernier article, nous revenons aujourd’hui sur les déterminants organisationnels et collectifs d’une bonne performance de groupe, et pour ça on revient sur les différences entre l’équipe de France 2010 et celle de 2014 (qui va battre l’Allemagne) ! On va donc vous présenter le Crew Resources Management, la méthodologie Facteurs Humains développée pour optimiser les interactions d’équipage et l’appliquer à l’affaire du bus de Knysna (en prenant quelques raccourcis que vous nous pardonnerez !).

atelier-tableau-tactique-football

En aéronautique, le Crew Ressource Management est une pratique courante qui vise à optimiser l’efficacité de l’équipage d’un avion. Elle s’intéresse aux différents acteurs de l’équipage, à leur rôle respectifs,  aux procédures instaurées pour satisfaire leurs objectifs, et à l’interaction des acteurs dans leur coopération dans l’activité globale de gestion d’un vol. De nombreux travaux s’articulent autour de cette question, que ce soit dans le domaine militaire mais également dans le domaine du transport de passager et de plus en plus dans d’autres domaines, tels que la santé et le médical. Et donc le sport !

Analyse CRM (Crew Resources Management) de l’Equipe de France 2010

Le Crew Resources Management (CRM) vise à l’optimisation de la synergie de l’équipage en s’intéressant particulièrement aux facteurs relevant des opérateurs. Les éléments concourant à une bonne performance sont analysés : motivation, entraînement, stress, fatigue ou encore communication.
Une attention particulière doit être portée à chacun de ces éléments et dans le cas de l’équipe de France 2010, la situation initiale est déjà compliquée :

  • sa motivation est faible : très critiquée depuis sa qualification litigieuse, elle n’a pas le soutien du public et ne nourrit pas de grandes ambitions ;
  • son stress est accentué par une défaite contre les remplaçants de l’équipe de Chine (nation qui n’est pas réputée pour ses qualités footballistiques)  ;
  • des clans (anciens vs nouveaux) s’opposent et la communication entre eux est rompue ;
  • le leadership du sélectionneur (Domenech) est discuté (au sein de l’équipe)
  • ses décisions sont peu comprises et imprévisibles.

L’exclusion de Nicolas Anelka suite à une insulte n’est pas acceptée par le groupe. Il s’oppose alors au leader, (épisode du bus) qui n’est plus en mesure d’assurer son rôle de cohésion et protection du collectif.

Domenech, tout seul

Le mondial 2010 se terminera par une élimination prématurée de l’équipe après une grève qui fera bien rire nos adversaires.

equipe_de_france_de_football_bus_greve_knysna

Equipe de France 2014 : le CRM selon Deschamps

En 2014, les conditions sont bien différentes. La motivation des joueurs est démultipliée par une qualification obtenue avec les honneurs et le soutien de tout le public français. Après un mondial piteux en Afrique du Sud en 2010, la France arrive sans stress au Brésil.
Son leader, Didier Deschamps, a une carrière exemplaire en tant que joueur et entraineur, et a la pleine confiance de son groupe : il a de longue date travaillé  à justifier chacun de ses choix et à en assurer la cohérence dans le temps. La communication est maîtrisée au sein de l’équipe et entre les joueurs et le sélectionneur : les joueurs font front face aux médias, et le message du sélectionneur est compris et accepté.

En conclusion

Nous avons présentés très rapidement et un peu caricaturalement (mais en matière de foot, on ne peut pas faire dans la demi mesure !), les différentes dimensions d’une méthodologie d’analyse des facteurs organisationnels et humains. Dans le cadre d’environnements à risques, elle permet d’améliorer la sécurité des équipages en leur fournissant des compétences non techniques permettant d’optimiser la réponse collective à l’exigence de la situation.

On aimerait beaucoup vous dire que ça sera suffisant pour battre l’Allemagne ce soir, malheureusement il y a toujours la glorieuse incertitude du sport… (même si on est bien convaincus qu’on va quand même gagner…)

 

Jean-Christophe Paris
Jean-Christophe Paris

Spécialisé en Ingénierie des Facteurs Humains, Jean-Christophe a participé à de nombreux projets dans le domaine de la R&D automobile. Il apporte sa double compétence scientifique et technique dans les approches de conception centrée sur l'humain. L'analyse de l'activité et sa modélisation sont ses spécialités.

1 Commentaires

  1. Très bonne analyse RM. Peut-être qu’une formation idoine à l’équipe de France aurait permis de faire la différence … entre la défaite et la victoire, à suivre donc!

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *