Flupa UXCamp 2017, nous y étions !
Damien Boyer 1 décembre 2017

Après une première édition l’année dernière à Bordeaux (Notre article ici), l’UXCamp avait cette année posé ses valises à Nantes.

Comme à notre habitude sur les événements FLUPA, Akiani était représenté sur place. Nous avons bien entendu répondu à l’appel d’une journée qui s’annonçait pleine d’enrichissement, de partages et d’échanges auprès de professionnels de l’UX.  

Et nous pouvons vous l’annoncer tout de suite, cette édition n’a pas démérité par rapport à l’année dernière, un très bon cru !

Soirée inspirante et Espace game

Source : Flupa

L’événement a commencé sur les chapeaux de roue dès le vendredi soir. Une soirée inspirante était organisée au Nantilus, barge amarrée sur l’île de Nantes, à deux pas des machines de l’île et du carrousel des Mondes Marins.

 

Tandis que les invités profitaient de cocktails et petits fours, la ligue des Gentlemen, société nantaise spécialisée dans la création d’Escape Room, présentait une conférence sur la création d’une expérience positive dans le cadre d’un escape game. Ils ont ainsi pu évoquer la prise en compte de l’expérience vécue par les utilisateurs joueurs avant d’arriver dans la salle, l’expérience dans la salle, puis après le jeu.  Une conférence parfaite pour commencer le week-end car elle permit à l’assemblée d’envisager un contexte d’application différent, pour des méthodes proches de celles connues en UX. 

 

 

La première règle de l’UXCamp…

Après une courte nuit de sommeil, nous voilà prêts pour la journée du samedi dédiée au Barcamp, un format de conférences où le programme est établi le matin même, suite à un vote par les participants. Chacun étant libre de proposer le sujet qu’il souhaite, et de convaincre ensuite avec un pitch d’une trentaine de seconde.

Les sujets proposés ont, cette année encore, été très variés : design system, méthodes d’idéation, débat autour de l’éthique dans l’UX, serious game et gamification, Expérience map etc …

La méthode Disney : idéation au pays de Mickey

Carole et Damien proposaient cette année un atelier pratique sur la méthode Disney, une méthode d’idéation où les participants sont invités à prendre 3 points de vue différents : Le rêveur, le réaliste, et le critique.

La méthode Disney est une méthode modélisée par Robert B Dilts qui favorise la créativité et l’élaboration de stratégies, en s’appuyant sur trois angles de perception essentiels : le rêveur, le réaliste et le critique, et surtout complémentaires ! 

  • Le Rêveur aura plein d’idées mais sans Réaliste, il rencontrera des difficultés à les concrétiser.
  • Le Critique et le Réaliste seront un peu moins créatifs ou innovants sans le Rêveur.
  • Le Critique et le Rêveur dans le même bateau sans Réaliste, ça donne des conflits sans fins.
  • Le Rêveur et le Réaliste peuvent accomplir des choses ensembles, mais sans atteindre le degré de qualité qu’ils auraient pu avoir avec un critique à bord.

(source Sylvaine Pascual, www.ithaquecoaching.com)

 

L’objectif est de pouvoir considérer votre problématique sous 3 points de vue afin de concrétiser une vision ou un objectif. Après avoir constitué 3 groupes, nous avons proposé aux participants de tester la méthode sur 45 minutes en réfléchissant à des solutions pour créer une expérience d’apprentissage adaptée au XXIème siècle dans nos écoles primaires.

Malgré le temps prévu très serré, trois propositions pertinentes en sont sorties, prouvant l’efficacité de la méthode dans des contextes d’application comme celui-ci.

Vous pouvez retrouver notre présentation sur slideshare ici. 

Débats, méthodes et retours d’expériences

Parmi les sujets proposés par les participants à cet UXcamp, voici une liste non exhaustive de ceux que nous avons apprécié :

Simplifions l’expérience map ? par Raphaël Yharrassarry

Raphaël est parti du constat que certains clients rencontraient des difficultés dans la compréhension des experiences map, et de leur véritable utilisation pendant la durée du projet. Il a ainsi créé des cartes génériques des éléments habituellement présents dans cet outil (canaux, points de contact, émotions, points forts, points faibles…. ).

Ceci permettant aux groupes de construire une experience map de façon plus ludique, plus simple et donc favorisant la participation des présents lors d’un atelier. L’objectif de Raphaël était de partager cette méthode avec les participants et d’envisager des évolutions ou améliorations (manques, optimisations possibles…).

Retour d’expérience sur la mise en place d’un Design System par Maxime Frère

Maxime a partagé son retour d’expérience très intéressant sur la mise en place d’un design system, ce qui a pu fonctionner, ce qui a manqué dans un contexte startup, où il portait de multiples casquettes. Vous pouvez lire son article très complet sur le sujet sur le blog Newflux ici. 

Comment éviter les pièges des Focus group par Nabil Thalmann

Nabil nous a remis en tête les bonnes pratiques et les protocoles de préparation d’un focus group. De quelle manière préparer un protocole de questions, comment s’adresser aux personnes invitées au focus group, comment animer la session.

Les 14 méthodes d’idéation proposées par Amelle Ruslier

Amelle nous a présenté 14 méthodes d’idéation comme par exemple :

“Et si…” Et si votre marque était une marque de Luxe ? Permettant de changer de prisme et projeter son projet ou sa marque dans un autre univers.  

Personal Coach : Comment Mac Gyver, par exemple, aurait pu résoudre votre problème ?

et d’autres comme le Spider Web, Brainstorming et Brainstorming inversé…

Des méthodes diverses donc, adaptées à des contextes variés que nous avons eu plaisir à découvrir pour certaines.

Ca se discute …

L’UXcamp était également l’occasion pour des professionnels issus d’environnements différents (Startup, agences, ESN, annonceurs, étudiants …) de se réunir autour d’une table pour débattre sur le présent et l’avenir du métier d’UX Designer. Ainsi, nous avons pu assister à des débats animés autour de :

  • l’éthique dans l’UX
  • la sensibilisation de l’UX en entreprise
  • Le rôle de l’UX research dans l’innovation
  • Les bonnes pratiques pour accueillir un nouveau collaborateur dans une équipe
  • Les données personnelles dans Google Home
  • L’apprentissage de l’UX dès le collège 
  • Etc …

 

Mur des souvenirs

 

À l’année prochaine ?

La journée se terminait par une rétrospective, afin de partager les moments « forts » puis un brainstorming avec les participants pour imaginer l’UXCamp 2018.

L’équipe organisatrice a donc donné rendez-vous à tous les participants pour une prochaine édition, dans une ville qui reste encore à déterminer.
Une chose est sûre, nous serons de nouveau présents !

Et si vous voulez en savoir un peu plus sur cette journée, le programme complet de l’UXCamp est disponible sur le site de l’évènement ici, les meilleurs moments sur twitter ici.et bientôt sur le site uxcamp.flupa.eu, les photos de la journée.

 

Damien Boyer

Damien a officié chez un annonceur puis dans une agence web en tant que Lead UX. Dans ce cadre, Il a eu l’occasion d’accompagner des grands comptes sur une grande variété de contexte dans le domaine du luxe, du E-commerce ou assurance entre autres.

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *