Première prise en main des Tobii Glasses 2
Sami Lini 6 juin 2014

Mercredi, en exclusivité, nous avons pu mettre la main sur la première paire disponible en France des Glasses 2 de Tobii, le tout nouveau système d’eye tracking portable du fabricant.

Business & Pleasure with Tobii Glasses 2

Utilisateurs de la première version depuis quelques années, nous attendions avec impatience cette évolution et avons donc pu la manipuler. Pas de démonstration en fonctionnement pour le moment encore, les équipes de développement travaillent d’arrache-pieds à ce que le système soit tout à fait performant mais cette première prise en main nous a permis de faire le point sur l’objet lui-même.

Première surprise : le poids ! Alors que la version précédente pouvait parfois sembler un peu lourde au bout d’un certain temps sur le nez, le prototype que nous avons pu prendre en main est très fin et d’une légèreté étonnante, au point de se faire presque complètement oublier au bout de quelques secondes.
Les caractéristiques techniques de la bête sont également un bon point, sur le papier : caméra frontale centrale Full HD grand angle (quelle bonne nouvelle !), suivi binoculaire avec deux caméras infrarouges par oeil et une constellation d’illuminateurs autour de chaque oeil, de quoi limiter les pertes de données et en améliorer sensiblement la qualité et la fiabilité.

Hands on the new Tobii Glasses 2

La paire de lunettes vient avec un boitier qui lui sert d’alimentation et de relais pour afficher en temps réel les données, là encore une évolution très attendue. Le boîtier nous a semblé un peu plus grand que le précédent mais on attend de mener les premiers essais pour en dire plus quant à l’impact que ça pourrait ou non avoir. De ce boîtier, suivant les options choisies, un câble RJ-45 tiré vers un PC ou une liaison wifi vers une tablette, permettront donc d’afficher les données collectées en temps réel.

Tobii_Glasses_2_Eye_Tracker_Wearable_System_Tobii_Image

Tout ça nous a donné très envie d’en savoir plus, et d’éprouver les capacités en conditions réelles d’étude ! Prochaine étape au début de l’été avec un modèle fonctionnel !

Sami Lini
Sami Lini

Ingénieur-docteur en Facteurs Humains, Sami a d’abord travaillé dans le domaine de la R&D aéronautique. Les Facteurs Organisationnels et Humains opérationnels, la neuroergonomie et la recherche utilisateur (UX) sont ses domaines de prédilection qu’il apporte à nos clients tant dans le domaine de l’industrie à risque que pour les produits grand public.

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *