Retour sur les Flupa UX Days 2017
Axel Johnston 16 juin 2017

La semaine dernière avait lieu le rendez-vous annuel de tout bon UX designer qui se respecte : les Flupa UX Days. C’était l’occasion pour 500 experts du domaine de se réunir lors de deux jours d’évènements organisés par l’association Flupa. C’est donc tout naturellement que nous étions présent pour ce rendez-vous ! Petit retour sur les ateliers et conférences qui nous ont marqués.

Les ateliers UX du Jeudi

La première journée est organisée autour d’ateliers thématiques. Au nombre de 10, ces ateliers nous ont permis de découvrir de nouvelles méthodes et d’en perfectionner certaines.

programme des ateliers du jeudi

Hacker les outils SEO pour l’UX

Myriam Jessier, digital strategist à Montréal, nous a présenté au travers d’une présentation alternant théorie et exercices pratiques, comment utiliser des outils SEO pour notre métier d’UX designer, UX researcher. Nous avons apprécié que Myriam rappelle que les analytics disponibles par les outils SEO sont une source importante pour nos recherches et vont nous permettre d’identifier des axes potentiellement problématiques. A nous ensuite, en tant qu’expert, de comprendre le pourquoi.

Myriam a présenté de nombreuses techniques, certaines très connues et d’autres qui méritaient d’être rappelées. Nous pouvons par exemple citer :

  • l’utilisation de crawler (ou collecteur en français) comme Screaming Frog ou encore Xenu qui vont nous permettre d’obtenir une source de données très intéressantes pour chacune des pages de notre site comme : le nombre de pages pointant sur notre page, le temps de réponse, …
  • de découvrir les intentions de recherche des utilisateurs. En utilisant un outil comme AnswerThePublic.com permettant d’obtenir des graphs explicitant les questions, prépositions des utilisateurs. Cet outil nous permet par exemple de comprendre en faisant une recherche « User Experience » que les utilisateurs se posent beaucoup de question sur le How, Why et What (Comment, pourquoi et qu’est-ce que c’est), plutôt que le When (pendant).

answer the public

  • Un autre outil nous a également plu dans la présentation de Myriam : ceux permettant de connaitre les scores de lisibilité. En donnant l’url de votre page à certains de ces sites, comme Scolarius, vous obtenez une analyse du niveau de difficulté d’un texte. Vous pouvez ainsi analyser si votre rédaction de contenu et stratégie de wording est adaptée à votre audience. Nous l’avons testé sur notre blog, et obtenons à chaque fois le score « Universitaire » !

StoryCraft

Stéphanie Troeth, head of research chez Clearleft, nous a présenté un framework pour apprendre à être de meilleurs créateurs d’histoires. Ce framework tournant autour de trois éléments : les personnages, le lieu et la séquence d’évènement. Au travers de petits exercices pratiques nous avons découvert la rédaction d’histoires en alternant les points de vue pour enrichir l’histoire ou encore en jouant sur la chronologie des faits. En effet, la première rédaction d’une histoire est très souvent racontée comme si nous étions un narrateur extérieur sous un format de chronologie linéaire. Ces exercices nous ont appris à découvrir de nouvelles perspectives et apprendre ainsi à améliorer notre rédaction de contenu et le storytelling associés à nos créations d’expériences.

 

Principes de la gestion de projet Agile-Scrum : le challenge Birdie Birdie

L’objectif de cet atelier était simple : comprendre l’agilité au sein d’un projet via un jeu : construire un oiseau. Après une première partie dédiée à la théorie de l’approche agile et le rappel des 12 principes du manifeste agile, nous avions à créer un oiseau avec des Lego à l’aide d’une approche de sprint agile.

Ice Breaking Challenge

Un atelier était cette année dédiée aux techniques d’Ice Breaking pour, comme son nom l’indique, avoir des méthodes pour briser la glace en début d’ateliers de co-conception. Nous avons pu découvrir de nouvelles méthodes pour apprendre aux participants d’ateliers à se connaitre et s’assurer que l’animation d’atelier de conception se passe dans la meilleure ambiance possible. On peut vous citer :

  • Trouver 10 points en commun dans le groupe,
  • Offrir des bonbons aux participants (3 types de bonbons sont disponibles) et de laisser les participants se regrouper par type de bonbon choisi (les crocodiles ensemble, les dragibus ensemble, etc…).
  • Ecrire 5 post it (3 vérités, 2 mensonges) par personne avec son prénom et son statut. Le groupe doit alors essayer de découvrir les éléments vrais
  • Demander « c’est quoi votre météo du jour par rapport à cet atelier? »
  • Demander de choisir une photo d’animal chacun et ensuite expliquer pourquoi on a pris celui-ci. Petit conseil : ne prenez pas le paresseux !
  • Représenter son sandwich idéal (oui-oui) pour ouvrir sur la multiplicité des représentations

Bref un atelier très ludique qui a permis de faire le point sur les entrées en matière lors des animations d’ateliers.

 

Les conférences UX du Vendredi

La journée du Vendredi était quant à elle dédiée aux conférences, organisées autour de 4 thématiques : UX et data, santé et accessibilité, design system, et parcours utilisateurs.

programme des conférences du vendredi

Keynote : une semaine pour passer au niveau supérieur

Les conférences UX du vendredi ont débutées par la keynote de Cynthia Savard-Saucier, Directrice du design chez Shopify. Cynthia nous a évoqué le travail qu’elle a menée pour passer d’une semaine efficace à une semaine efficiente en optimisant sa gestion quotidienne de son équipe.

La première partie de sa conférence était orientée sur la gestion de son temps à elle. Son approche a consisté à regrouper autour de slots thématiques ses créneaux quotidiens et regrouper ensemble ceux qui étaient liés permettant ainsi d’optimiser les journées et de libérer du temps annexe plus facilement. Toujours sur la notion d’optimisation de son temps de management, Cynthia nous a également présenter sa gestion de todo-list et plus particulièrement le fait qu’elle supprime systématiquement une tâche qui a été repoussée 5 fois d’affilé, partant du principe qu’elle ne sera jamais faite.

La conférence a ensuite continué sur la gestion de son équipe et notamment leur stratégie de recrutement d’une équipe de design de 30 personnes. Leur stratégie a été de commencer une première vague de recrutement en recrutant un premier profil généraliste. Les 5 recrutement suivant était des profils spécialistes pour couvrir chaque spectre de l’activité de design et enfin les 15 suivants qui sont arrivés pour compléter le panel de compétences. Cynthia nous a ensuite donné des astuces pour gérer les comportements de designers notamment autour du syndrome de l’imposteur « Je ne sais pas pourquoi ils m’ont recruter, je ne suis pas le meilleur », le fait de recruter un ami de longue date dans son équipe, gérer les trois types de paralysie du designer : l’obsessif, le contourneur et l’insécure, et enfin comment dédramatiser une prise de décision.

Designing Together – GV Design Sprint avec des patients et médecins

Jelto von Schuckmann est revenu sur l’application de la méthodologie Design Sprint et leur retour d’expérience sur un de leur projet dans le domaine de la santé nous a explicité comment cette méthode leur a permis d’arriver à de meilleurs résultats notamment en remettant de l’empathie, de la personnalisation et enfin de la contextualisation de l’action.

La personnalité des utilisateurs : un précieux levier de l’expérience utilisateur

Emmanuelle Marevery est revenu sur des notions de psychologie et de détection de la personnalité des utilisateurs dans la conception de produit. Conférence intéressante qui a permis de rappeler que nous avons tous des personnalités différentes qui se stabilise autour de nos 25/30 ans et qui provient à 50% de nos gènes, 40% de nos expériences et 10% de nos parents.

UX-time perception : « Les maîtres du temps »

Adrien Franceskini & Sébastien Faure nous ont quant à eux présenter les stratégies pour influer sur la perception du temps et notamment du temps d’attente dans les interfaces digitales : mettre en scène le temps, simuler des pauses, … bref transformer l’attente en expérience tout simplement !

 

 

La journée s’est continuée sur plusieurs conférences autour de l’atomic design et s’est conclue par une table ronde sur le recrutement d’UX designer où Akiani était présent pour venir porter la parole d’agences de provinces et de notre système de recrutement dont nous vous parlerons bientôt !

 

La salle de conférence principale

Ces deux jours ont encore été riches d’enseignements et étaient surtout l’occasion de tous se retrouver et d’échanger autour de notre métier d’UX research, UX designer ou encore UX strategist. Cette année, nous avons pu remarquer l’émergence et l’ouverture de nombreuses entreprises autour de l’expérience utilisateur, beaucoup se sont mis à créer leurs pôles UX et nombreux étaient leurs représentants. Les conférences et ateliers étaient également d’un bon niveau cette année, avec des méthodes à perfectionner mais également de nouvelles méthodes comme chaque année (notamment le modèle de Kano que nous avons eu le plaisir d’animer lors de la journée de Jeudi).

Tout cela pour dire que cette édition était une fois de plus une réussite, complète, diversifiée et surtout suivie par de nombreux UX designer de toute la France. Merci à toute l’équipe organisatrice pour leur boulot et notamment la super équipe qui a choisi les orateurs de cette année (équipe dont nous faisions partie !).

On vous attend nombreux à la prochaine édition !!

 

Axel Johnston
Axel Johnston

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Cognitique, Axel apporte son expertise en design d’experience utilisateur (UX design, UX research) à nos clients pour les aider à concevoir des produits toujours plus innovants en mettant au centre de la conception les usages futurs.

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *