Un bureau en désordre serait synonyme de créativité
Axel Johnston 18 mars 2014

2014 a commencé depuis 2 mois et vos bonnes résolutions d’un bureau bien ordonné sont depuis longtemps parties en fumée. Heureusement vous voyez le grand ménage de printemps arriver. Cela vous rassure sur le fait que vous n’allez pas tarder à pouvoir remettre un peu d’ordre dans les dossiers, post-its, stylos, mugs… qui encombrent votre bureau et sont du plus mauvais effet quand on vient vous rendre visite.

Mais tout cela est bientôt derrière vous, aujourd’hui, nous vous révélons que la science a l’argument qu’il vous faut pour exhiber fièrement votre bureau mal rangé !

Trois expériences furent conçues pour évaluer l’impact d’un bureau mal rangé.

Lors de la première deux bureaux furent créés pour l’occasion, le premier parfaitement rangé et organisé,Bureau bien rangé le second plus en désordre (et entre nous, qui ressemble plus à un vrai bureau…).Bureau désorganisé

Il était demandé à des étudiants choisis aléatoirement d’aller passer une dizaine de minutes dans l’un des deux bureaux pour remplir un questionnaire, sans rapport avec l’état du bureau. A la sortie, au bout de 10 minutes, il leur était proposé de faire un don à une association caritative puis de choisir entre une pomme et une barre chocolatée comme remerciement. Les résultats montrent que les étudiants sortant du bureau bien rangé font majoritairement le choix de manger une pomme et donnent une somme deux fois élevée que ceux sortant du bureau désordonné !

Les chercheurs décidèrent alors d’aller plus loin et de tester l’impact de l’environnement sur la créativité. Deux nouveaux bureaux furent ainsi mis en place (on pourra apprécier le jusque-boutisme de la démarche) :


Condition "rangé"
Condition "désordonné"

Il était cette fois-ci demandé aux étudiants de proposer des utilisations innovantes de balles de ping pong. Les propositions étaient ensuite soumises à un jury indépendant qui notait la créativité des solutions. Les étudiants dans l’environnement désordonné produisirent des idées significativement plus créatives !

Enfin, pour la dernière expérience, là encore les chercheurs ne manquèrent pas d’imagination pour mettre en place deux bureaux pour le moins différents :Capture d’écran 2014-03-13 à 10.43.57 Condition "désordonné"

Il était demandé aux sujets d’aider à la conception d’un menu pour un restaurant. Deux compléments diététiques étaient proposés pour être intégrés : un complément qualifié de « classique » et un second qualifié de « nouveau ». Les participants dans le bureau désorganisé ont alors une tendance beaucoup plus élevée à choisir le complément « nouveau » que dans le bureau rangé, bien que la seule différence entre les deux produits soit l’étiquette ! Les chercheurs arrivent alors à la conclusion qu’un bureau désorganisé permet de sortir des carcans traditionnels et pousse à l’innovation.

Vous voilà parés d’un tout nouvel argumentaire pour ne pas céder au grand ménage de printemps ! (mais vous ferez tout de même attention à vous tenir bien éloignés des barres chocolatées…)

Référence

Vohs, K. D., Redden, J. P., & Rahinel, R. (2013). Physical Order Produces Healthy Choices, Generosity, and Conventionality, Whereas Disorder Produces Creativity. Psychological science24(9), 1860-1867.

Axel Johnston
Axel Johnston

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Cognitique, Axel apporte son expertise en design d’experience utilisateur (UX design, UX research) à nos clients pour les aider à concevoir des produits toujours plus innovants en mettant au centre de la conception les usages futurs.

2 Commentaires

  1. Effectivement, d’autres études le confirment, il reste cependant les exceptions qui confirmeront la règle, (bureau pas rangé et pas un sou de créativité).

Votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *